fbpx

novembre 9, 2020

8 étapes pour réseauter en confinement

by Maïka Billard

8 étapes pour réseauter en confinement

Vous êtes-vous déjà demandé comment continuer à réseauter, rencontrer du monde, élargir ou enrichir votre réseau, alors que nos interactions sociales sont limitées, voire que nous subissons un confinement ?

Comment travailler mon réseau ?

Entretenir ou enrichir son réseau, c’est déjà une activité prenante en elle-même en temps normal… mais alors quand on est sous couvre-feu ou en confinement, réseauter devient encore plus délicat pour tout le monde.

Et même si je vous disais dans un article précédent que l’essentiel n’est pas de chercher à élargir son réseau mais bien de le consolider… il y a des situations où on en a objectivement besoin.

Mais, avec le chamboulement de nos habitudes sociales, imposé par le rhume d’un pangolin qui a dégénéré, nous voilà freinées dans nos interactions sociales, voire carrément empêchées de sortir de chez-nous à certaines périodes, entre confinements et couvre-feux.

Réseauter est pourtant un facteur de réussite professionnelle et une pratique reconnue comme indispensable par la majorité des cadres, comme nous le montre cette étude menée pour HEC au féminin. C’est une façon de booster sa carrière en faisant des connexions, en partageant son expertise, en obtenant des informations ou des conseils intéressants, et en multipliant les occasions de faire savoir ce que l’on cherche ou pour obtenir des recommandations.

Sans interactions sociales, je ne peux pas élargir mon horizon pro…

Exit donc les événements de réseautage et autres occasions de rencontrer des personnes au parcours intéressant. Impossible désormais de se faire inviter ou de participer au salon de la barbe-à-papa (ben quoi, il y a bien un salon du chocolat, pourquoi pas aussi pour la barbe-à-papa ? Non ?) ou à la conférence annuelle de l’association d’aqua-poney artistique sur gazon (on critique pas, chacune ses passions !). Réseauter ne semble pas bien rimer avec confiner…

D’autant que l’étude citée plus haut révèle également que les femmes ont bien moins tendance à s’appuyer sur cette démarche que les hommes pour gravir les échelons. Dès lors, il y a fort à parier qu’en cette période incertaine, elles abandonnent encore un peu plus cette stratégie de réseautage et pâtiront un peu plus de la crise économique, aussi pour cette raison.

Réseauter autrement et s’adapter au confinement et à la distanciation sociale

Et si, on en profitait pour réinventer le réseautage ?

Tout n’est pas perdu, loin de là, et les outils numériques nous facilitent grandement la tâche pour nous adapter. Il est même grandement probable que nous développions des idées qui nous paraissaient infaisables jusqu’alors.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’en temps de confinement / couvre-feu / restriction des interactions sociales, les événements et occasions de networking sont annulées pour tout le monde, femmes comme hommes. Voilà donc une (triste) occasion de réseauter sur un pied d’égalité.

Lors du 1er confinement, on a fait des skypéro et des réunions en visio.

Si on faisait aussi désormais des visio-réseau ? Je vous propose une façon d’organiser une rencontre réseau un peu originale : la visio croisée.

Ready? Steady? Go!

La visio croisée ! 8 étapes pour une rencontre réseau originale en plein confinement

Le principe est simple : il s’agit d’enrichir son réseau, en visio, dans un climat de confiance et de bienveillance en croisant deux réseaux.

Comment ? Chaque personne organisatrice invite en visio une personne qu’elle apprécie et leurs deux invité.e.s invitent à leur tour une personne. Le cœur du sujet se trouve à l’étape 7.

Il s’agit d’une adaptation du concept porté par Nat Eliason, qui organisait des « 2nd degree diners » dans le monde d’avant. On regarde ça en détail ?

Étape 1 : Vous choisissez votre complice

Proposez le concept à une personne que vous appréciez et que vous trouvez intéressante, afin qu’elle soit votre co-organisatrice.

Étape 2 : Choisissez et testez la plateforme de visio

Utilisez l’outil de visio qui vous convient le mieux et avec lequel vous êtes le plus à l’aise. Il n’y a pas besoin de partager un écran ou d’avoir un tchat, simplement de pouvoir se voir et parler.

Assurez-vous de communiquer les bonnes informations de connexion à tout le monde. Et testez, avant ! Et puis re-testez, aussi. Ah, et est-ce que je vous ai dit de tester ? (dis celle qui malgré plein de tests à foiré une ouverture de visio pas plus tard que la semaine dernière à cause d’un micro mal branché…)

Étape 3 : Lancez les invitations

Si la date parfaite d’un événement présentiel se situe généralement un soir en semaine, qu’en est-il pour la visio ? Et qu’en est-il en temps de confinement/couvre-feu ?

Encore plus qu’avant la crise sanitaire, tenez compte de vos invité.e.s et de leur situation familiale (enfants ou pas ? en classe ou pas ?)

Prévoyez suffisamment à l’avance pour maximiser les chances de disponibilité.

Donnez les règles du jeu à vos invité.e.s (thématique, profil des personnes…).

Envoyez un rappel chaleureux quelques jours ou heures en amont.

Étape 4 : Préparez-vous

Avant de vous connecter, prévoyez le bon environnement pour vous. Vous pouvez aller (re)lire mon article à ce sujet, mais voilà 3 points essentiels.

  • Au calme, avec un arrière-plan qui reflète l’image que vous souhaitez donner (ou neutre, si besoin en glissant un paravent derrière-vous). Si possible, évitez les fonds d’écran virtuels. Ils font faux et distraient vos interlocuteurs et interlocutrices.
  • Soyez face à la lumière pour qu’on vous voit.
  • Pensez à votre boisson chaude ou fraîche, et vos documents si besoin.

Étape 5 : Accueillez

Une astuce simple pour éviter le moment bizarre où on attend que tout le monde se connecte et où on ne sait pas trop quoi dire et faire : prévoyez une diapo d’attente avec un petit mot sympa que vous affichez en partageant votre écran. Quand tout le monde est là, revenez à la caméra et accueillez sereinement tout le monde !

Étape 6 : Brisez la glace

Pour commencer, faites un rapide tour de présentations : Prénoms, pitch rapide de l’activité de chacun.e, talents ou passions particulier.ère.s.

Étape 7 : Lancez une discussion-atelier pro

Tout est prêt désormais pour le grand moment de la rencontre !

En commençant pas l’un.e des co-organisteur.trice.s, faites un tour de parole où chacun.e partage son défi, sa problématique du moment ou le sujet sur lequel il ou elle aurait besoin d’aide.

Partagez ensuite vos idées, vos expériences, vos intuitions ou même vos bons contacts ou vos meilleures lectures sur le sujet pendant 10 minutes par personne.

Étape 8 : Concluez et prévoyez la suite

A la fin du tour de parole, échangez vos contacts professionnels, vos profils de réseaux sociaux ou vos sites.

En tant qu’organisteur.trice, créez un groupe ou une conversation commune sur le réseau de votre choix pour continuer les échanges ou partager des éléments complémentaires dans les jours qui suivent.

Un réseau enrichi et consolidé

Résultat ?

Même lorsque les interactions sociales sont limitées voire proscrites, il est possible de réseauter en confinement et vous pouvez enrichir votre réseau, de façon agréable et intelligente.

Avec la méthode d’animation, vous êtes assuré.e d’une rencontre réseau intéressante, au cours de laquelle les conversations sont concrètes et ne restent pas en surface.

Vos discussions vont en effet droit au cœur de vos expertises et vous nouez des liens directs et bien plus profonds que lors de n’importe quel « temps convivial » en présentiel de « la vie d’avant ».

Si vous faîtes le compte, les deux personnes organisatrices rencontrent ainsi trois nouvelles personnes et les invité.e.s d’invité.e.s en rencontrent quatre. Une vraie plus-value pour chacune et chacun !

En complément, vous rencontrez des personnes triées sur le volet et dans un climat de confiance, avec ainsi moins de mauvaises surprises qu’à un événement anonyme.

Prête à devenir la reine du networking en confinement ?

Prête à passer à l’action ?

Je vous ai préparé une jolie fiche récapitulative des 8 étapes d’organisation.

Téléchargez-là et commencez dès maintenant à organiser votre visio croisée !

Téléchargez la fiche récap' de la visio croisée

Pour ne rien oublier des étapes d'une visio croisée et continuer à enrichir votre réseau, même à distance !

En soumettant ce formulaire, j'accepte de recevoir des informations et offres commerciales personnalisées.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien au bas des Emails.

Mentions légales

Les dernières astuces et nouvelles, directement dans ma boîte mail !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous pourriez aimer les articles suivants : 


Réussir mon pitch : 3 techniques pour gérer mon mentalOn s’est toutes un jour demandé

Faire un bon pitch : 3 techniques pour gérer mon mental

Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur le pitch de présentationPerdre ses moyens en

Réussir mon pitch

Comment éviter de se faire couper la parole en réunion ? Vous est-il déjà arrivé de

Comment ne plus se faire couper la parole en réunion ?

Imaginez… Nous sommes mi-janvier, vous êtes débordée parce que c’est une période chargée dans votre

Présenter mes vœux comme une pro

Réunion : une introduction dynamique, même en visioLa semaine dernière, comme souvent ces derniers mois,

Comment animer une intro de réunion dynamique ?

Comment élargir mon réseau facilement Vous vous êtes déjà demandé comment élargir votre réseau pour

Élargir mon réseau sans peine
>